Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

PETITION POUR UN REFERENDUM SUR LES REFORMES INSTITUTIONNELLES

23 Juillet 2014 , Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #POLITIQUE NATIONALE

Notre pays végète, depuis plusieurs années, dans une crise politique et institutionnelle assez préoccupante.

Nous n’en voulons, pour preuve, que les multiples scandales qui se font jour, touchant principalement les forces de sécurité (Police, Gendarmerie…), l’état de déliquescence prononcé des secteurs sociaux (Education, Santé…), l'implication du clan présidentiel dans la marche de l'Etat, les multiples obstacles rencontrés dans la mise en œuvre de la traque des biens mal acquis.

Comme par le passé, on note des dysfonctionnements dus aux facteurs suivants :

  • l’omnipotence du Chef de l’Etat, qui détermine la politique de la Nation et cumule ses fonctions avec celles de chef de Parti,
  • une absence de rupture au niveau de l’Assemblée Nationale, qui continue d’être une caisse de résonance des désidératas de l’Exécutif,
  • l’impuissance du pouvoir judiciaire, souvent soumise à de fortes pressions de la part de l’Exécutif, comme vient de l’illustrer la libération des pyromanes de Touba, 
  • la perpétuation des pratiques de corruption avec la volonté manifeste de cercles dirigeants de remettre en cause le code des marchés publics…

En son temps, la classe politique dans son ensemble et les organisations de la société civile avaient, lors des Assises Nationales du Sénégal, reconnu la nécessité  d’une refondation de l’Etat et des Institutions pour faire face aux dérives observées dans le fonctionnement des institutions et au recours exagéré à des révisions constitutionnelles contraires aux principes de bonne gouvernance et d’approfondissement de la démocratie.

Le président Macky Sall a montré, durant l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle de 2012, sa claire volonté d’endosser les conclusions des Assises Nationales, en signant la Charte de Gouvernance Démocratique.

Une fois, installé à la Présidence, il lui faudra presque deux années pour finaliser le processus qui va démarrer par la mise en place de la CNRI (Commission Nationale de Réforme des Institutions) et s'achèvera avec la remise du rapport final en février 2014.

C’est pour cela, que nous signataires de la présente pétition, demandons au Président de la République: 

  • de tenir ses promesses concernant notamment la réduction de son mandat de sept à cinq ans et
  • d’organiser un référendum sur les recommandations de la Commission Nationale de Réforme des Institutions.

Cela mettra fin à l'instabilité institutionnelle qui compromet l'approfondissement de la démocratie et la réussite des politiques économiques visant l'émergence.

Commenter cet article