Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)

29 Juillet 2014 , Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #REFONDATION INSTITUTIONNELLE

Le déséquilibre des Institutions et l'hyperprésidentialisme ont toujours caractérisé l'architecture institutionnelle du Sénégal depuis la crise politique de 1962, ayant abouti à l'éviction de Mamadou DIA, compagnon et ami fidèle du président Senghor, qui occupait alors les fonctions de Président du Conseil. C'est pourquoi, la refondation institutionnelle a toujours été perçue par les démocrates sénégalais comme un préalable indispensable à tout effort d'approfondissement de la démocratie et de développement socio-économique.

Après la survenue de la première alternance démocratique survenue en 2000, les rêves d'instauration d'une nouvelle République des Valeurs, prenant en compte la nécessité d'un rééquilibrage institutionnel allaient se briser sur la volonté d'Abdoulaye d'instituer un césarisme démocratique, qui se muera en velléités "monarchisantes" vers la fin de son deuxième mandat.

En 2008, les forces patriotiques sénégalaises incluant la quasi-totalité des partis politiques d'opposition ainsi que la société civile allaient initier des Assises Nationales, qui avaient l'ambition:

- d'opérer une refondation institutionnelle en vue d'un approfondissement de la démocratie représentative, d'une consolidation du processus de décentralisation et de la démocratie participative encore embryonnaire, de l'éradication du clientélisme politicien,

-  d'établir une transparence budgétaire à tous les niveaux avec un renforcement des corps de contrôle, la fin de l'impunité en matière de délinquance financière,

- d'instaurer une culture de concertation en vue d'atteindre le consensus entre acteurs sociopolitiques sur tous les grands enjeux nationaux

Les recommandations issues des travaux de la CNRI peuvent-elles permettre à la classe politique et à toute la société sénégalaises de se rapprocher des objectifs ambitieux ci-dessus énoncés ? C'est précisément le débat de l'heure, que certains secteurs proches de l'APR refusent, même s'il faut reconnaître au gouvernement actuel quelques avancées dans la lutte contre l'impunité, comme le prouvent les acquis engrangés dans la traque des biens supposés mal acquis.

Les amis politiques du Chef de l'Etat devraient se rappeler de la révolution citoyenne consécutive à la mémorable journée du 23 juin 2011, qui a matérialisé le refus du peuple sénégalais des tripatouillages itératifs de la Charte Fondamentale de notre pays, dans le but de fausser l'expression libre des suffrages populaires et son engagement sans faille en faveur de l'émergence citoyenne.

Cette révolution citoyenne, dont  le document de la CNRI a fait une synthèse très convenable, a permis aux tenants du Yoonu Yokkuté, (qui l'ont validé entre les deux tours) d'accéder au pouvoir.

Les conclusions de cette Commission Nationale de Réforme des Institutions ne sauraient donc être réléguées aux oubliettes, pour de simples enjeux de politique politicienne.

NB: Vous trouverez ci-dessous la première partie du rapport de la Commission Nationale de Réforme des Institutions et la pétition exigeant l'application des recommandations de cette même CNRI.

RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)
RAPPORT DE LA COMMISSION NATIONALE DE REFORME DES INSTITUTIONS (première partie)

Commenter cet article