Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

6° ANNIVERSAIRE DU BLOG DE NIOXOR TINE

8 Mai 2015 , Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #BLOG

A L'OCCASION DU SIXIEME ANNIVERSAIRE DE SON BLOG, NIOXOR TINE VOUS OFFRE LA REEDITION DE SON PREMIER ARTICLE.

A L'OCCASION DU SIXIEME ANNIVERSAIRE DE SON BLOG, NIOXOR TINE VOUS OFFRE LA REEDITION DE SON PREMIER ARTICLE.

SÉNÉGAL: UN SOMMET ISLAMIQUE ET UN ABIME SOCIAL SANS FIN.

 

Après un sommet islamique organisé de manière aussi peu orthodoxe que pas catholique, revoilà donc la dynastie Wade face au peuple sénégalais.

Les mesures de sécurité drastiques frisant l’Etat d’urgence, ont eu comme premier résultat visible et palpable, celui d’avoir apeuré certains dirigeants arabes, à la conscience troublée par leur proximité avec les intérêts de l’impérialisme américain.
La mise en congé forcée des élèves, étudiants, enseignants et de l’ensemble des travailleurs, qui se demandent encore pourquoi le sommet n’a tout simplement été organisé un week-end, semble suggérer que le dispositif sécuritaire digne d’un sommet du G 8 ciblait plus une menace intérieure virtuelle qu’un hypothétique danger venant de Al-Qaïda, dont certains des soutiens, bailleurs et autres taupes participaient très probablement à la conférence.
Le climat social délétère et les manœuvres politiques machiavéliques en vue du report des élections locales sont en eux-mêmes porteurs de déflagrations sociales, d’autant que des émeutes ont été récemment rapportées dans des pays géographiquement et culturellement très proches de notre pays.
Les chantiers inachevés de l’Oci, qui en rappellent d’autres, ont fini d’exaspérer les Sénégalais, qui, à l’instar de leurs députés et du président de l’Assemblée nationale, aimeraient également être édifiés sur l’utilisation des milliards engloutis par le sommet de l’Oci. Une manière de mettre fin aux rumeurs colportées par la presse ainsi que par les oppositions citoyenne, extra- et intraparlementaire.
C’est cela qui fait du report des élections locales, à la veille du sommet islamique, un indice probant du fait que le pouvoir libéral a raté son pari de faire de cette manifestation, le point de départ du processus d’intronisation du prince héritier de la dynastie Wade, ce qui, en soi, est déjà un détournement d’objectif que nombre d’observateurs étrangers ont constaté et que la morale religieuse réprouve fortement.
C’est dire qu’au-delà des convictions intimes des uns et des autres, les organisateurs de la Conférence islamique au sommet ont fait montre de mœurs politiques aux antipodes des valeurs qu’enseignent l’Islam et les autres grandes religions et philosophies de notre époque.
Rien d’étonnant à cela, quand on sait que les véritables musulmans et hommes de Dieu de toutes confessions, si nombreux dans notre pays n’ont pas été réellement impliqués dans l’organisation du sommet et n’ont été sollicités qu’au dernier moment, alors même que le processus montrait des signes de faiblesse.
Quant aux oulémas et lettrés musulmans, qui n’ont que peu de choses à voir avec un sommet éminemment politique, certains d’entre eux se sont vu confiner dans le rôle de lecteurs de Coran grassement rémunérés ou de coursiers du prince héritier, chargés de l’agitation et de la propagande en direction du sommet. Leurs prières pour éviter au Président et à son héritier une déception lors de la conférence islamique semblent n’avoir pas été entendues par les dieux, très probablement occupés à soulager la misère des couches populaires de notre pays, plongées dans un abîme sans fin.

Source: Le Quotidien

Nioxor TINE

Dakar, le 15 mars 2008