Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

DECLARATION DU 1er MAI DU PIT - SENEGAL (EXTRAITS)

28 Avril 2017 , Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #POLITIQUE NATIONALE

 

Les douze mois séparant le 1er Mai 2016 du 1er Mai 2017ont coïncidé, au plan international, avec l’aggravation de la crise du système capitaliste financier mondialisé et le glissement des risques de confrontation militaire entre les grandes puissances, du Moyen Orient à la Péninsule coréenne.
En effet, l’opposition des peuples à la mondialisation libérale, à ses politiques publiques d’austérité et de guerre a vu surgir, dans les grandes puissances occidentales, une nouvelle opposition politique au sein même de la Droite, sous forme de Partis de Droite souverainiste (Trump aux USA, Marine Le Pen en France), à côté de la montée en puissance d’une opposition de Gauche (autour de Bernie Sanders aux USA et de Mélenchon en France), s’ajoutant à celles déjà existantes en Grèce avec Sireza ou en Espagne avec Podemos.
Cette Droite souverainiste anti mondialisation libérale, anti délocalisation, opposée aux traités de libre-échange, se prévaut très souvent d’une xénophobie sans fard (France, USA) quelquefois teintée de sexisme (USA)…
C’est sous l’impulsion de cette droite, notamment aux USA, que s’opère le glissement du risque grossissant de conflit mondial vers la péninsule coréenne.
L’approfondissement des contradictions entre les peuples et les tenants du système capitaliste financier mondialisé s’est aussi accompagné, durant l’année syndicale écoulée, d’un effondrement des cours mondiaux des matières premières, pétrolières notamment, mais aussi des cours des produits industriels et alimentaires.
Ce retournement de situation dans le commerce mondial a frappé de plein fouet les économies de pays émergents en Europe (Russie), en Amérique Latine (Brésil et Venezuela) et en Afrique (Nigéria et Afrique du Sud notamment), remettant brutalement en cause les acquis économiques et sociaux des peuples de ces pays, favorisant le retour au pouvoir de forces politiques acquises à des politiques publiques néo-libérales ( Brésil, Argentine) ou qui, comme au Venezuela, n’hésitent pas à déstabiliser leur pays avec l’aide flagrante des USA…
Pour l’Afrique, notamment de l’Ouest et du Centre, l’année syndicale écoulée a été globalement une année de grandes victoires contre le terrorisme (BokoHaram), d’espoir de paix (Mali : installation des Autorités intérimaires au Nord), d’avancées démocratiques par la tenue d’élections présidentielles dans la paix civile et la stabilité (comme difficilement en Gambie), même s’il ne faut pas occulter les incertitudes qui planent sur la RDC et les graves reculs observés au Burundi…

 

.

.........................................................................................................................................................................

.........................................................................................................................................................................

.........................................................................................................................................................................
Vive le 1er Mai !

Commenter cet article