Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

AFFAIRE ARCELOR MITTAL : WERANTE XUU…, SIMI TUBEY

Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #POLITIQUE NATIONALE

Goorgorlu qui a une excellente mémoire se rappelle encore du cours magistral que lui avait administré l’auteur de « ancien spermatozoïde, futur cadavre » sur la différence entre expliquer et s’expliquer. Il invite donc le nouveau Bëk Neeg à s’en inspirer. Parce que ce qu’il lui demande c’est de s’expliquer et non d’expliquer des faits graves qui lui sont reprochés, déjà expliqués et réexpliqués en plusieurs langues.

 Goorgorlu n’est pas satisfait de l’éclairage du Bëk Neeg du Gladiadiateur. Il s’attendait à ce qu’il lui prouve que cette transaction de 75 milliards n’a jamais existé. Ou peut être que celle des 2500 milliards évoquée est une invention calomnieuse de l’Empereur. En lieu et place il invoque la transparence pour lui dire où et quand  ces fameux 75 milliards on été intégrés dans sa DQ.

Goorgorlu n’est donc pas du tout satisfait de l’éclairage du Bëk Neeg du Gladiadiateur. Il est même très remonté contre le bonhomme sur qui il nourrissait pourtant des préjugés très favorables. Bardé d’un nom hautement symbolique que l’écrasante majorité de ses concitoyens manipule avec respect non sans toujours l’accompagner de prières, il arborait du moins sur image, un visage d’ange assez ferme cependant pour éloigner toute suspicion sur ses penchants d’homme normal.

Goorgorlu sait que la lumière apportée sur les différentes dépenses énumérées par le Bëk Neeg du Gladiateur, ne changeront rien à son quotidien. D’ailleurs, lui qui cite la construction d’universités avec ses 75 milliards croit-il réellement à notre enseignement ?  Sans porter des gants il a demandé à un journaliste qu’il jugeait mal formé d’aller en France pour apprendre son métier. De toute façon, transparence pour transparence, les 2500 milliards s’ils étaient avérés, auraient multiplié par 33,333333…. les biens et services qui justifient son protocole.

La question de Goorgorlu est demeure donc celle-là : a-t-on tronqué un accord de 2500 milliards contre un protocole de 75 milliards ? Si oui, pourquoi ? Si non, dites à l’opinion nationale et internationale que le premier n’a jamais existé en mettant au défi l’Empereur et ses proches de prouver le contraire. Vous pouvez même leur donner un ultimatum de 72 heures en réponse aux 72 heures qui ont failli fissurer le royaume et sa coalition (bien que le coco  abandonné au parloir ait vite fait de recoller sans surprise, sa frange au peloton). Faut-il le défilé de tout le gouvernement (y compris son chef) pour infirmer les faits, ou nous dire le pourquoi d’une telle transaction ? On n’a tout de même pas besoin d’aller se former en France pour apprendre à dire la vérité. Am deed,  Bëk Neeg ?

Un proverbe de Ndoumbélaan dit ceci : « miimkat u jël, danu koy daane ci doomu taal ». Traqué depuis sa chute, le vieil Empereur vient de renverser la tendance en mettant le Gladiateur et son équipe sur la défensive. Maintenant c’est lui qui dirige les hostilités. Il est libre de choisir l’heure, et le lieu pour accélérer la cadence, sa cadence. Le Gladiateur, ses supporteurs et les actionnaires de son régime sont bien obligés de chanter et de danser au son de l’Empereur. Malheureusement, la plupart de ses obligés politiques et économiques, chante et danse faux. Contre les flèches empoisonnées, d’en face, on pleurniche et menace plus qu’on ne se défend.

C’est pourquoi, à moins d’un improbable protocole nocturne entre gentlemen de même famille, tout porte à croire que le « léwato » du vieil Empereur risque bien d’enfanter d’un « caxabal » dont le Gladiateur se relèvera difficilement. A bon entendeur, salut !

BANDIA, Décembre 2014