Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

CC DU P.I.T-SÉNÉGAL: AU DELÀ DU CHOIX DU CANDIDAT, METTRE EN AVANT LES INTÉRÊTS POPULAIRES!!!

10 Octobre 2011 , Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #DOCUMENTS PIT


P1010989.JPG

 

Ce dimanche 9 octobre 2011, s’est tenue à l’amphithéâtre de  l’E.N.D.S.S, la deuxième session du comité central du PIT-Sénégal, avec comme principal point, les questions liées aux prochaines élections présidentielles.

Le rapport du BP au comité central a rappelé le contexte mondial marqué par les tentatives des forces libérales de résoudre la crise de la dette et des déficits publics au détriment des travailleurs, comme l’illustre le cas de la Grèce. On note également une résurgence des politiques d’extrême droite caractérisée par des aventures de type néocolonial telles qu’on a pu les vivre en Côte d’Ivoire et en Libye, mais aussi l’impuissance avérée de l’Union Africaine devant le diktat des pays occidentaux.

Au niveau national, on observe l’obstination du Président Abdoulaye Wade à vouloir briguer un troisième mandat, ce qui fait peser de sombres menaces sur la paix civile et la tenue des élections présidentielles à date échue. Sur le plan économique, il y a une baisse du taux de croissance et une aggravation du déficit budgétaire avec une hausse dramatique du coût de la vie.

La stratégie électorale du Parti découle des orientations issues du cinquième congrès de mai 2010, qui prônent une politique de large rassemblement. Après les excellentes performances électorales de Bennoo Siggil Senegaal aux élections locales de mars 2009 et l’organisation des Assises Nationales, il s’agit de changer le régime politique grâce à l’adoption d’une nouvelle Constitution de refondation nationale, en accord avec les plateformes politique et institutionnelle des Assises. Pour y arriver, une période de transition de trois ans s’avère incontournable. C’est ainsi qu’une liste commune de Bennoo participera aux élections législatives qui seront couplées à l’organisation d’un référendum, durant lequel, la question de changement du régime politique sera posée.

Concernant le choix de l’équipe et du candidat de transition, deux séries de critères ont été adoptées lors du séminaire du 17 septembre 2011.

Par ailleurs,  parallèlement aux questions électorales, la coalition Bennoo s’est impliquée dans le rassemblement de diverses forces qui se sont opposé le 23 JUIN dernier, au coup de force d’Abdoulaye Wade, à savoir sa tentative avortée de constitutionnalisation du ticket présidentiel. C’est ainsi qu’est né le mouvement M23, regroupant syndicalistes, forces économiques et sociales, élus locaux, mouvements de jeunes…

Il faut cependant reconnaître que peu de résultats ont été engrangés dans le processus de mise en place d’une fédération des Partis de gauche.

Enfin, la problématique de l’équipe et du candidat a été abordée. Les participants ont été informés sur le cahier de charges, à savoir :

- les propositions de candidats à la candidature, à la primature

- la définition de la nature de l’équipe

- les modalités de confection des listes aux législatives prochaines,

- les voies et moyens de mise sur pied des gouvernements intérimaire et de législature,

Des recommandations ont été faites pour que le gouvernement de transition ne soit pas édifié sur un socle étroitement partisan, pour étouffer les velléités électoralistes, à cause de l’imminence des élections législatives de juin 2012. Pour ce qui est du gouvernement de législature, sa composition découlera de la majorité obtenue par la liste commune de Bennoo.

Au-delà du choix du candidat de Bennoo, il a été rappelé que l’essentiel résidait dans la mise en avant des objectifs politiques de l’alliance, mais surtout des intérêts fondamentaux du peuple sénégalais.

 

De notre envoyé spécial

 

 


Commenter cet article