Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

COMMUNIQUE CONJOINT ENTRE YOONU ASKAN WI ET RTA/S

29 Septembre 2012 , Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #POLITIQUE NATIONALE

  alakane-copie-2.jpg

COMMUNIQUE CONJOINT 

Le 12 septembre 2012, une délégation de  Yoonu Askan Wi /Mouvement pour l’Autonomie Populaire (YAW), conduite par son Délégué général adjoint,  porte-parole national Madièye MBODJ, a  rencontré sur sa demande, une délégation du Rassemblement des Travailleurs Africains-Sénégal (RTA-S), conduite par son Secrétaire général El Hadj Momar SAMBE.

Cette rencontre s’inscrit en droite ligne des traditions entre les deux partis, dont les responsables ont d’abord tenu à souligner les relations, marquées par le respect mutuel, l'esprit de camaraderie, l'engagement militant et la volonté de concertation. Puis, les deux délégations ont rendu un hommage aux camarades disparus dans la période, Tidiane LY du RTA-S et Mamadou CISSOKHO de YAW, qui ont été des exemples de militants dévoués à la cause du peuple. Les deux organisations ont ensuite procédé à des échanges fructueux sur la situation politique nationale, sur le projet d’unité des forces de gauche ainsi que sur la situation sous-régionale, et ont abouti aux conclusions suivantes :

 

I/ Sur la situation nationale

Les deux organisations ont salué la victoire sur le pouvoir libéral, anti-démocratique et corrompu du régime de WADE, victoire due fondamentalement à une exceptionnelle mobilisation populaire et à une très grande implication des forces de gauche à travers les Assises Nationales (A.N), Benno Siggil Senegaal (BSS) et Benno Bokk Yaakaar (BBY). Cette victoire du peuple est également une victoire de la gauche qui n’a ménagé aucun effort pour l’atteinte des objectifs fixés : faire partir Wade et son régime marqué par la prédation, la gabegie et la répression, procéder à la refondation en profondeur des institutions républicaines et au redressement économique et social du pays, afin de pouvoir répondre efficacement aux préoccupations populaires.  Il faut protéger et élargir cette victoire, se positionner en sentinelles des besoins et aspirations des masses ouvrières et populaires et en défenseurs résolus des conclusions des Assises Nationales. Dans cette direction, les deux partis ont convenu d’encourager et de pousser le pouvoir à aller dans le sens de la satisfaction des attentes populaires et de l’application des conclusions des A.N.

 

Dans ce cadre, la mobilisation populaire, la vigilance, les initiatives politiques et citoyennes restent plus que jamais indispensables. C'est pourquoi YAW et le RTA-S saluent les mesures déjà prises par le nouveau pouvoir comme la baisse des prix de certaines denrées et exhortent le gouvernement à faire plus, pour alléger le panier de la ménagère et augmenter le pouvoir d’achat des populations. Elles appellent à une prise en charge sérieuse des questions liées aux inondations et expriment leur solidarité entière aux populations qui en ont subi les conséquences mortelles et dramatiques. Les deux organisations saluent également la suppression du Sénat, à la fois exigence du peuple et partie intégrante des conclusions des A.N. Elles se félicitent aussi de la suppression de la vice-présidence et de la volonté  affichée de rapatrier les fonds détournés et planqués à l’étranger. YAW et le RTA-S exhortent  le pouvoir à poursuivre hardiment et jusqu’à leur terme les différents audits, à renforcer la lutte contre l’impunité ainsi que la traque des délinquants financiers et économiques. De même, ils estiment que les responsables directs et indirects des crimes de sang et des tortures commis par le régime de Wade, notamment pendant  la période électorale 2012, doivent être poursuivis et punis.

 

Sous cet éclairage, les deux organisations conviennent, d’une part de soutenir le pouvoir dans toutes les actions prenant réellement en compte les intérêts des populations, d’autre part de se dresser contre toute mesure ou décision foulant aux pieds les intérêts des masses populaires.

 

Concernant  Bennoo Siggil Senegal, YAW et le RTA-S estiment que BSS n’a pas encore terminé sa mission au regard des objectifs qu’il s’était fixés ; en conséquence de quoi, ils continueront de travailler à faire convoquer ses instances régulières pour le parachèvement de l’œuvre déjà entamée. Dans ce cadre, BSS devra jouer son rôle de sentinelle des conclusions des Assises Nationales, faire sa propre évaluation, améliorer son organisation et son fonctionnement, tenir des concertations régulières pour pouvoir délibérer ensemble sur toutes les questions importantes, posées et à résoudre.

 

2/ Sur l’unité de la gauche

Les deux organisations déplorent l'émiettement de la gauche sénégalaise, une des causes majeures de ses faiblesses malgré ses multiples ressources ou potentialités. Elles partagent la nécessité d’œuvrer de manière durable à  l'unification de cette la gauche qui, au plan  historique, a toujours joué un rôle important dans l'avancée de la lutte et des conquêtes du peuple sénégalais. Pour ce faire, un bilan critique et objectif de toutes les tentatives d’unification est indispensable, afin de cerner correctement les raisons des échecs, en vue de  ne pas répéter les mêmes erreurs. Elles ont noté que l’unité voulue se brise à chaque fois sur des questions de tactique électorale. Cette unité de la gauche qui devra se construire de manière patiente et méthodique pourrait ne pas être linéaire. Ainsi, si dans ce parcours, des organisations sont prêtes à fusionner, elles devront pouvoir le faire sans problème, car pareille position ne peut être un frein au processus de la grande unité de toutes les organisations de gauche désireuses d’aller de l’avant ensemble. Dans cette perspective, YAW et le RTA-S invitent à un partage diligent, entre toutes les composantes de la gauche sénégalaise, du document de TDR déjà élaboré par le RTA-S sur le projet d'unification, ce pour une démarche souple, participative, inclusive, décentralisée et délibérative sur toutes les questions essentielles, sans précipitation mais sans retard non plus,  autour d’une plate forme et d’un agenda bien maîtrisé avec des évaluations régulières à mi-parcours.

Par ailleurs, les deux organisations recommandent à toutes les forces de gauche d’intérioriser et de s’approprier les conclusions des A.N pour les intégrer de façon appropriée dans le processus d’unification.

 

3/ Sur la situation sous-régionale

YAW et le RTA-S sont vivement préoccupés par la crise dans la sous-région, particulièrement au Mali et en Gambie, ce qui constitue un facteur d’instabilité pour tous les pays de la sous région.  Les deux organisations recommandent des actions concertées au Sénégal et dans les pays de la sous-région pour une harmonisation des points de vue et la prise en charge des actions communes indispensables, tant au plan sous régional, africain qu’international.    

 

Pour terminer, les  deux organisations ont convenu d’institutionnaliser ces rencontres bilatérales et d’encourager la tenue de rencontres multilatérales, pour atteindre l’objectif d’unification dans les conditions les plus favorables possibles.

 

Communiqué issu de la rencontre tenue à Dakar le 12/09/12                                                                                                                                                                                     

 

Pour  le Rassemblement des Travailleurs Africains-Sénégal (RTA-S)

El Hadj Momar SAMBE, Secrétaire Général

Pour  Yoonu Askan Wi /Mouvement pour l’Autonomie Populaire (YAW)

Madièye MBODJ, Délégué Général adjoint,  porte-parole national

 

Commenter cet article