Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

LE PEUPLE SENEGALAIS A PARLE!

24 Mars 2011 , Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #POLITIQUE NATIONALE

 

P1010463


Les Sénégalais ont eu l’occasion, le 19 mars 2011, de constater combien celui qu’ils ont porté au pouvoir en 2000 « parlait en démocrate, tout en agissant en autocrate ». En effet, après avoir allégué d’un complot ourdi, Wade a fait évoquer par ses affidés un « coup d’Etat », ce qui non seulement  traduit la panique s’étant emparé de son  régime de déprédateurs, mais par ailleurs, est révélateur des sombres menaces que son sentiment de culpabilité fait planer sur le pays. Wade a également  essayé de faire accroire en une journée tragique durant laquelle le sang coulerait à flots, avant,  contraint et forcé par la déferlante populaire, d’accepter que ses compatriotes meurtris puissent exprimer leur exaspération. Il a donc, en définitive, fait le choix- somme toute lucide- de ne pas pousser les Sénégalais jusque dans leurs derniers retranchements, et opté de laisser les nombreuses victimes de sa mal gouvernance, de sa gestion erratique- dont le caractère opaque n’a d’égal que le versant clientéliste- lui dire son fait.

 

P1010411.JPG


Ainsi, le Sénégal, dans sa grande majorité a dit non à Wade, à sa félonie, à son excentricité, à sa propension à toujours chercher à développer en l’homme ce qu’il a de plus vil.

Car, autrement, comment comprendre qu’aux cotés de Wade, pour fêter l’ « alternance », il n’y ait rien de mieux que MBaye Jacques Diop, Djibo Ka, Ousmane Ngom ou Aida Mbodj ?

Quelle leçon de probité, de rigueur morale, le vieux Président donne-t-il à la majorité de ses jeunes concitoyens si, pareil à l’alchimiste, il joue à faire semblant  de transformer le plomb en or ?

Heureusement que la jeunesse du pays, les femmes, les travailleurs, la société civile, bref  l’écrasante majorité des citoyens ont décidé de ne plus laisser faire.

Un pas important a été ainsi franchi, augurant de lendemains qui chantent. Les Sénégalais, dans la dignité mais de façon ferme et claire, ont délivré un message que même en se bouchant les oreilles, Wade et son clan ne peuvent refuser d’entendre.

Le Sénégal est gros de changements. Il n’en peut plus de végéter dans les pénuries : pénurie d’électricité, pénurie d’emplois, pénurie de soins, pénurie de formation, pénurie de gestion  vertueuse…

Le  Secrétariat du P.I.T/ Sénégal félicite tous les Sénégalais – les jeunes et les femmes notamment- qui se sont mobilisés pour dire non aux forfaitures, non aux reculs démocratiques, non à l’accaparement des ressources nationales, non à l’incurie.

 

P1010445.JPG


Le Secrétariat du P.I.T fustige l’attitude irresponsable du ministre de la justice qui, à cette occasion, s’est encore révélé sous son véritable jour de pyromane fascisant. Le Secrétariat  condamne sans réserve les attentats perpétrés contre l’A.P. R et attire l’attention de tous sur l’extrême gravité des actes ainsi posés.

Le Parti de l’Indépendance et du Travail encourage la coalition Bennoo à avancer dans la voie qu’elle s’est tracée : œuvrer, dans l’unité, avec méthode et opiniâtreté au remembrement du Sénégal pour que, jamais plus, ce pays ne souffre  un autre Adoulaye Wade.

Dans cette œuvre de salubrité publique, le Secrétariat du P.I.T est convaincu de pouvoir  compter sur tous les militants du Parti pour qu’ils continuent d’apporter une contribution de qualité à la mobilisation des Sénégalais pour se défaire de l’hydre que ce qui reste du P.D.S est, aujourd’hui, devenu.

     

 

  Fait à Dakar, le 24 mars 2011.

Le Secrétariat du Comité Central. 

 

 

P1010457.JPG

Commenter cet article