Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DE DAKAR-SUD COMPTE-RENDU A L’INTENTION DE LA PRESSE

Rédigé par LE BLOG DE NIOXOR TINE Publié dans #DISTRICT

Du 06 au 22 octobre 2015, le district de Dakar-Sud a vibré au rythme des « Journées de Promotion de la Santé » (JPS).

En prélude aux JPS, une société partenaire a repeint la façade extérieure de la PMI de Médina

Elles ont débuté par une grande rencontre des acteurs communautaires à la salle de délibérations de l’Hôtel de Ville de Dakar.

Cérémonie de lancement du 6 octobre avec les acteurs communautaires

Dès le premier jour, les autorités sanitaires du district, ont clarifié aux nombreux journalistes venus couvrir l’évènement, que ces JPS avaient un double objectif :

  • Faire un plaidoyer pour la réhabilitation et le relèvement du plateau technique de la PMI de Médina érigé en centre de santé de référence au début de l’année 2015 et
  • Sensibiliser les populations du district sur les problèmes de santé les plus sérieux que les techniciens de santé avaient identifiés

C’est ainsi que du 12 au 16 octobre 2015, l’unité mobile de radiographie, que la directrice du Programme National de Lutte contre la Tuberculose (PNT) a mis à la disposition du district, a sillonné les communes de la Médina, de Dakar-Plateau et de Gueule Tapée / Fass / Colobane, ce qui a permis le dépistage d’une dizaine de cas suspects.

Dépistage dans une mosquée de la Médina

Les 20 et 21 octobre 2015, se sont déroulées à la PMI de Médina, des journées de dépistage des maladies non transmissibles, grâce au soutien de laboratoires pharmaceutiques, qui ont mis à la disposition du district des tensiomètres, des glucomètres. La sélection des patients a été faite par les délégués de quartier et les marraines de quartiers (badjenou gox).

Réception par le MCD et son adjointe du don de matériel de dépistage

Un stand d’Education pour la Santé a été ouvert et a prodigué des conseils aux citoyens venus participer à ces journées. Des affiches de sensibilisation sur les affections courantes telles que le paludisme et la tuberculose ont été placardées au niveau du jardin intérieur de la PMI.

Stand de l’Education Pour la Santé

L’attraction des journées de dépistage des maladies a été le cardiologue, qui a consulté, pendant les deux journées près de cinquante personnes. Le deuxième jour, Dr PAYE a travaillé de 9H à 20H, à la grande satisfaction des patients, dont presque tous ont bénéficié d’un électrocardiogramme gratuit.

 Les personnes âgées ont également pu profiter de l’opportunité de dépistage de pathologies prostatiques grâce aux services d’un urologue et de prise en charge des cas d’hyperglycémie par un endocrinologue expérimenté du Centre Marc Sankalé,. Une dermatologue venue du service de Dermatologie de l’EPS1 IHS (ex-Polyclinique) a été d’un grand secours pour les sujets souffrant d’affections de la peau.

Le dépistage du cancer du col a été fait par deux sages-femmes expérimentées, formées par un cancérologue réputé de Dakar et ont pu voir plus de deux cent femmes en âge de procréer.

La Présidente de l’Association « Cancer du Sein Sénégal » a tenu une réunion de sensibilisation et surtout de prise de contact avec les badjenou gox du district en vue d’une collaboration ultérieure.

Durant les deux journées, le dépistage du VIH a pu se faire grâce à l’appui technique et financier du CNLS et la DLSI.

File d’attente des séances de dépistage de l'HTA et du diabète

Enfin, les JPS ont été clôturées par un panel animé avec brio par Dr Marie Diouf SARR, directrice du PNT en présence du médecin-chef de la Région de Dakar, du sous-préfet de Dakar-Plateau, de représentants de PLAN INTERNATIONAL et de l’EMAD.

Cette manifestation a été consacrée à la problématique de la tuberculose dans le district de Dakar-Sud.

 

Le présidium du panel

La réalité de la forte prévalence de la tuberculose dans le centre-ville de Dakar a été réaffirmée, même si elle est quelque peu biaisée par le nombre important de sujets ne résidant pas à proprement parler dans les quartiers du district mais y exerçant leurs activités professionnelles. Il faut également prendre en compte les mouvements de populations inter-régions et inter-pays, mais surtout l’afflux quotidien et massif de milliers de Sénégalais vers le centre-ville, si caractéristique de cette partie de la capitale sénégalaise.

Un plan d’action de lutte contre la tuberculose va être élaboré par l’équipe-cadre du district en rapport avec les partenaires que sont les acteurs communautaires. L’ODCAV de Dakar sera sollicitée pour accompagner les activités de sensibilisation. Un plaidoyer a été fait pour une implication accrue des élus locaux dans la lutte contre la tuberculose.

Remerciements à tous les partenaires de la presse qui, tout au long de ces deux semaines nous ont accompagnés.

 

JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DE DAKAR-SUD COMPTE-RENDU A L’INTENTION DE LA PRESSE
JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DE DAKAR-SUD COMPTE-RENDU A L’INTENTION DE LA PRESSE
JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DE DAKAR-SUD COMPTE-RENDU A L’INTENTION DE LA PRESSE
JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DE DAKAR-SUD COMPTE-RENDU A L’INTENTION DE LA PRESSE
JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DE DAKAR-SUD COMPTE-RENDU A L’INTENTION DE LA PRESSE
JOURNEES DE PROMOTION DE LA SANTE DU DISTRICT DE DAKAR-SUD COMPTE-RENDU A L’INTENTION DE LA PRESSE