Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
LE BLOG DE NIOXOR TINE

PLAIDOYER DES MEDECINS CHÔMEURS

CNE

 

L’association des jeunes Médecins chômeurs est née dans un contexte de précarité de l’emploi, de chômage,  d’inaccessibilité au crédit pour le  financement de l’ouverture de structures privées, de difficultés d’accès pour les jeunes médecins à une spécialisation du fait du coût élevé des droits d’inscription...

Actuellement, au Sénégal la couverture médicale est de l’ordre de 0,06 Médecins/1000 habitants, alors que les normes (0MS) sont 1 Médecin/1000, donc nous sommes très en dessous des normes. Le paradoxe se situe dans le fait qu’au Sénégal nous comptons aujourd’hui 600 à 700 Médecins chômeurs. Ce nombre élevé de Médecin au chômage est lié à une politique de recrutement irrégulière dans la fonction publique et l’absence de politique d’appui à la création d’entreprise dans le secteur de la santé.

Le Sénégal compte un peu moins de 1700 médecins (secteur public et privé confondus), 60% de ces médecins sont à Dakar.

Les jeunes Médecins sont confrontés aujourd’hui à la difficulté  de se payer une  inscription pour une spécialisation qui coute chère (500. 000f/année sur une durée de 4 ans). On voit actuellement que ce sont les étrangers qui occupent 95% des places dans presque toutes les spécialisations.

A quoi bon d’investir 40% du budget national dans l’éducation et la santé puisque l’état ne peut rentabiliser cet investissement :

Les jeunes diplômés en santé sont laissés à eux même.

Les Médecins restent au chômage malgré que le pays à un très faible taux de couverture médicale.

Solutions

·         Un recrutement régulier dans la fonction publique ; chaque année.

·         Arrêter de politiser ce recrutement ; mettre les postes à faire valoir en compétition.

·         Encourager la création d’entreprise en jouant un rôle d’amortisseur entre les institutions financières et les praticiens que nous sommes.

·         Favoriser et planifier objectivement la spécialisation des Médecins.